Supposons que votre maison ait pris feu ou a été inondée. Si vous possédez une assurance logement, ce sera le moment de l’utiliser et de vous faire rembourser en fonction des dégâts subis. Pour ce faire, vous devez déclarer le sinistre à votre assureur dans les plus brefs délais. Sachez néanmoins que la procédure à suivre est différente pour le bailleur et le locataire.

Quelles informations doivent être mentionnées dans votre déclaration ? 

Afin d’avoir une déclaration de sinistre bien solide, insérez-y les données suivantes :

  • La nature et les caractéristiques du sinistre (la date, le lieu, l’heure, les causes)
  • Vos coordonnées et informations personnelles (nom, prénom, adresse…) 
  • Les coordonnées des gens victimes ou responsables du sinistre
  • Le numéro du contrat d’assurance
  • L’estimation des dégâts

Bon à savoir : dans le cas d’un vol, déposez une plainte dans un commissariat de police. S’il s’agit d’un dégât des eaux, procédez à un constat à l’amiable. Expédiez ensuite les documents à votre compagnie d’assurance.

Comment fonctionne une garantie maison pour un bailleur ?

Notons que vous n’êtes pas contraint d’avoir une assurance logement. Toutefois, cette garantie reste recommandée pour les logements inhabités et lorsque le sinistre est provoqué par un manque d’entretien ou un défaut de construction. 

Lorsque l’un des cas cités précédemment se produit, vous devrez contacter votre assureur. Vous pouvez déclarer votre sinistre de différentes façons :

  • Par Internet en passant par votre espace client ou par mail.
  • Par téléphone.
  • En organisant un rendez-vous avec un représentant professionnel.

Faire jouer la garantie maison en tant que locataire

La souscription à une assurance logement reste obligatoire pour les locataires et sert de couverture vis-à-vis du propriétaire. Si vous êtes à l’origine d’un sinistre, vous devrez vous occuper des réparations nécessaires. Votre assurance prendra le relais et couvrira les différents frais.

Dans le cas où un incident a lieu à l’intérieur de votre habitation, vous devez rapidement le déclarer à votre compagnie d’assurance. Prévenez, par la même occasion, le propriétaire, car si les dommages touchent l’extérieur de la maison, ils seront à sa charge. 

Bon à savoir : s’il s’agit d’un domicile en copropriété, faites appel au syndic. Si les parties communes ont provoqué le sinistre, c’est à l’assurance de la copropriété d’intervenir.

Existe-t-il un délai pour la déclaration d’un sinistre assurance logement ?

La déclaration d’un sinistre assurance logement dépend du délai fixé dans votre contrat et de la nature du sinistre. Celui-ci peut durer 2 jours pour un vol ou atteindre 10 jours dans le cas d’une catastrophe naturelle.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à déclarer l’incident dès l’instant où vous en avez pris connaissance. Une déclaration tardive peut effectivement entraîner un refus d’indemnisation de la part de l’assureur. Cependant, si vous faites face à un cas de force majeure (comme une hospitalisation), vous pourrez tout de même vous faire rembourser.